LDH Toulon  |   Page précédente

Un appel pour la paix au Proche Orient

Surmontant les atrocités de la guerre, des Israéliens et des Palestiniens ont eu le courage de rechercher ensemble, en s’appuyant sur les résolutions de l’ONU, les conditions possibles de la paix entre leurs deux États. Leurs négociations, qui se sont poursuivies pendant trois ans, ont abouti au Pacte de Genève qui a déjà recueilli des dizaines de milliers de signatures en Israël et en Palestine. Nous saluons leur démarche, en espérant que nombreux seront les citoyens, en France et en Europe, qui voudront les soutenir et participer à l’établissement de la paix entre les peuples d’Israël et de Palestine.

Signé :

Françoise SELIGMANN, Présidente d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme, ancienne sénatrice des Hauts de Seine
Henri LECLERC, Président d’Honneur de la Ligue des Droits de l’Homme, Avocat à la Cour
Pierre JOXE, ancien ministre de la Défense

Paris, le 17 novembre 2003


Pour apporter votre signature à cet appel : recopiez (copier/coller) le texte en bleu ci-dessus dans un mail, signez-le de votre nom, prénom et adresse, et envoyez-le à l'adresse email apres.demain@laposte.net

Vous pouvez également l'adresser par la poste à : Après-demain – BP 458-07 – 75327 PARIS Cedex 07

Vous touverez tout un dossier sur le "Pacte de Genève" (et notamment des cartes) sur le site du Monde diplomatique
http://www.monde-diplomatique.fr/2003/12/A/10504



Communiqué de la LIGUE DES DROITS DE L'HOMME

Paris, le 1er décembre 2003

SOUTENIR L’ESPOIR

La LDH salue l'esprit qui a présidé à la rédaction des projets d'accords de Genève.

Si les conclusions de ce document n'engagent que ses rédacteurs et peuvent faire l'objet d'améliorations, son existence même oblige à un débat, notamment au sein des sociétés israélienne et palestinienne. Rejetant les logiques d'affrontement ou de ségrégation dont la manifestation la plus détestable est la construction d'un mur, les initiateurs de ce document interpellent tous ceux qui souhaitent que s'établisse une paix durable, laquelle doit avoir pour fondement la reconnaissance des droits du peuple palestinien tels que consacrés par les résolutions des Nations unies et l'existence de l'État d'Israël.

La LDH s'associe à l'espoir que représente tout dialogue entre les forces de paix palestiniennes et israéliennes.