LDH Toulon  |   Page précédente

 

Communiqué de presse de la section de Toulon de la LDH

Après la tentative d'incendie de la synagogue de Toulon

La section de Toulon de la Ligue des droits de l'Homme condamne de la façon la plus ferme la tentative d'incendie dont le centre communautaire israélite de Toulon a été la cible dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 mars. Et nous tenons à exprimer notre solidarité à la communauté israélite.

Il y a quelques jours, deux mosquées de la région d'Annecy avaient été attaquées, aujourd'hui la synagogue de Toulon est visée. Rien ne saurait justifier de tels actes. Nous refusons les logiques qui veulent enfermer les uns et les autres dans des solidarités aveugles avec ceux qui souffrent en Palestine-Israël.

Il est inadmissible d'insulter ou d'agresser un être humain ou une institution sous prétexte qu'ils sont " juifs " ou " arabes ". Nous appelons tous les résidants de notre pays au respect de l’autre et à la tolérance mutuelle.


Toulon, le 23 mars 2004


Communiqué du MRAP

Incendie d'un centre israélite à Toulon : la spirale de la haine raciste

Dans la nuit du 22 au 23 mars 2004, un cocktail Molotov a été lancé au travers d'une fenêtre du centre communautaire israélite de Toulon, qui abrite également la synagogue de la ville, provoquant des dégâts dans le hall d'accueil du bâtiment.

Le Mrap condamne avec la plus grande fermeté ce nouvel acte raciste et exprime toute sa solidarité envers la communauté juive de Toulon. Il souhaite que tout soit mis en oeuvre pour rechercher les auteurs de cette ignominie afin que ces derniers puissent être jugés et sévèrement condamnés.

Ces actes criminels à l'encontre des synagogues sont inspirés par la même logique que ceux qui ont été perpétrés à l'encontre des mosquées : la haine de l'autre.


Paris, le 23 mars 2004