LADYBIRD

film de Ken Loach -1994

ours d'argent et prix d'interprétation féminine à Berlin (1994)

" Ladybird, Ladybird,
Fly away home,
Your house is on fire
And your children are gone ;
AIl except one
And that's little Ann
And she has crept under
The frying pan. "

" Coccinelle, Coccinelle
Va t'en vite de chez toi
Ta maison est en feu
Et tes enfants s'en sont allés
Tous sauf une
C'est la petite Ann
Et elle s'est cachée sous
La poêle. "

comptine anglaise

SYNOPSIS

Ladybird est une histoire d'amour : l'histoire de Maggie et Jorge, de leur perpétuelle lutte pour fonder une famille. Maggie a eu quatre enfants (de quatre hommes différents), qui lui ont été enlevés par l'assistance sociale à la suite de sa dernière liaison avec un amant violent.

Quand elle rencontre Jorge, gentil et honnête réfugié latino-américain, elle se voit accéder petit à petit à une certaine forme de bonheur, mais son passé continue à la poursuivre. Maintenant qu'elle est entre les mains de l'administration et des services sociaux, il lui est difficile de reprendre sa liberté.

Ladybird est l'histoire de la lutte d'une femme pour garder près d'elle ses enfants, préserver sa dignité, et construire une vie de famille.

Durée : 1h42.

ladybird

Ce que la presse en a dit...

Film bouleversant et dérangeant, récit sans concession de l'existence obstinée d'une femme que la société a jugée indigne de vivre comme elle le veut, et le peut, avec ses enfants. Sans un gramme de graisse métaphorique ou didactique, la rencontre de cette Maggie de Liverpoool et d'un réfugié politique sud-américainélargit le propos du film aux dimensions de la planète, tout en restant implacablement à hauteur d'humain. Même s'il traite, et avec quelle puissance, de l'état des choses, celui-là n'est pas un film "dossier". Mais du grand cinéma.

Jean-Michel Frodon / Le Monde